Les sports d’endurance, la natation

Les sports d’endurance, la natation

  • septembre 24, 2021
  • Posted By

Pratiquer une activité physique est un besoin pour le corps humain afin de préserver la santé. Il est nécessaire de se dépenser, mais il est tout aussi important de trouver son rythme en faisant le sport adapté à son corps. Les sports d’endurance sont les plus pratiqués en même temps pour les bienfaits qu’ils apportent et le plaisir qu’ils procurent.

Le sport d’endurance

On considère un sport d’endurance comme une activité physique qui exige un certain effort pendant une longue durée. Face à cela, le corps y répond automatiquement en s’y adaptant afin de mieux fonctionner. L’athlétisme, la randonnée, le jogging, le vélo, la natation, le ski de fond, etc. en font partie. En effet, le travail en endurance possède une grande importance sur la santé osseuse, la capacité cardiovasculaire, le sommeil et l’équilibre du poids. Envie d’approfondir sur ce sujet, visitez le site endurance-alpha.com et vous connaîtrez tous les secrets des sports d’endurance.
Cependant, il faut connaître les limites que son corps peut encaisser et ne pas exagérer. Comme chaque être humain est différent, il est essentiel de suivre un rythme adéquat. Ainsi, il faut connaître le rythme que l’organisme peut supporter pour atteindre un but fixé comme le poids à perdre ou à garder, le cœur à entretenir, la respiration à travailler.

La natation

Étant considéré comme un sport complet, la natation permet d’utiliser efficacement les articulations, les muscles et la respiration. Les épaules, les bras, les abdos, les cuisses, les dorsaux, les jambes, tous sont tonifiés par la force qu’ils doivent investir pour contrer l’eau. En effet, le fait que le corps soit en train de flotter dans l’eau facilite le mouvement de tout l’ensemble du corps. Puis, la natation ne fait ressentir aucune douleur, les tendons et les articulations sont moins sollicités. Au contraire, on peut y trouver un certain sentiment d’apaisement et une sensation de sérénité.
Généralement, l’eau a une température assez froide donc l’organisme va automatiquement ajuster la température corporelle afin de s’y adapter. Cela va contribuer à brûler des calories. De ce fait, la natation est une bonne activité pour garder la ligne ou, pour ceux qui veulent s’affiner, d’y mettre des efforts supplémentaires pour perdre du poids.

La respiration aquatique

Bien gérer sa respiration lors de la natation est indispensable. Elle se fait surtout par la bouche. Ce qui est à éviter est de paniquer ou de respirer trop rapidement. Lorsqu’on nage, notre corps se dépense beaucoup en hypoxie, c’est-à-dire, un manque d’apport en oxygène au niveau des tissus de l’organisme. Le fait d’expirer doit durer plus que le fait d’inspirer parce que, pour faire entrer plus d’air, il est conseillé d’expirer tout l’air dans les poumons. En effet, le métabolisme de la personne qui nage s’ajuste en produisant plus de globules rouges pour capter plus d’oxygène lors des inspirations.
La respiration doit varier selon le type de nage que le corps effectue. Par exemple, la respiration sur 2 ou 3 temps, l’inspiration de devant ou de côté, l’expiration continue ou l’expiration explosive. Une fois que le corps s’est adapté à ce mouvement, le mieux est de garder le rythme pour dépenser de l’énergie plus longtemps.

Category

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *